• Souvenirs d'Indonésie (2014) - Java, Bali, LombokL'Indonésie étant immense et mes congés limités, je n'ai visité que les 3 îles les plus touristiques. "Visité" n'est d'ailleurs pas le bon mot, puisque l'essentiel de mon voyage a été consacré aux treks me permettant de gravir les volcans les plus impressionnants.

    Commençons par les mauvaises impressions pour terminer par les bonnes.

    - L'Indonésie est sale, aussi sale que l'Inde, les bouses de vaches en moins. Il est assez triste de constater que même les parcs nationaux sont jonchés de détritus et qu'il faut jongler entre les morceaux de papier toilettes usagés lorsque l'on randonne ou que l'on veut planter sa tente... Espérons que l'Indonésie saura inscrire l'écologie dans ses futures préoccupations.

    - La gastronomie est très monotone puisqu'elle met très très souvent au menu le poulet. Les plats ne sont pas aussi parfumés qu'en Thaïlande ou en Inde.

    Sinon les habitants sont charmants et souriants (comme dans la plupart des pays asiatiques, je suppose). Ils sont en majorité musulmans sauf à Bali, où ils sont en majorité hindous (d'ailleurs le nombre de temples y est assez impressionnant). A Bali, j'ai retrouvé toute la spiritualité que j'avais ressentie en Inde. Ayant eu assez peu de contacts avec les Indonésiens (mis à part les équipes de cuisiniers, de guides et de porteurs qui nous accompagnaient en trek), je ne peux guère donner d'informations supplémentaires.Souvenirs d'Indonésie (2014) - Java, Bali, Lombok

    Quant aux volcans, ce sont certainement les plus beaux que j'ai vus, et la plupart sont encore en activité. Mais voir leur cratère se mérite et n'est pas accessible à tout le monde : pour plusieurs d'entre eux, il faut pouvoir supporter l'altitude (plus de 3500 m), marcher plusieurs heures sur des pentes raides aux terrains parfois instables, et démarrer l'ascension dans la nuit pour arriver au lever du soleil, car c'est le moment où la vue est la plus splendide.

    J'ai eu le temps de prendre quelques bains dans la mer mais ce que j'ai trouvé de plus agréable, ce sont les sources chaudes après une bonne journée de marche... et les massages (même si, à mon avis, ils ne sont pas aussi efficaces que les massages thaïlandais).

    Dernière précision : en Septembre, saison la plus sèche, il n'est pas indispensable de prendre des anti-paludéens pour ces 3 îles, surtout si l'on passe l'essentiel de son temps en altitude.

     Les plus belles photos ont été ajoutées dans les albums.

    Souvenirs d'Indonésie (2014) - Java, Bali, Lombok


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique